Historique du Kurun

Le " KURUN " est un cotre norvégien, construit au Croisic dans les chantiers Leroux (ex chantiers Bihoré) entre le 9 septembre 1946 et le 26 février 1948, date de sa mise à l'eau.

Les plans du côte ont été conçus par l'architecte naval Dervin avec la collaboration de Jacques-Yves Le Toumelin, selon une certaine conception de la navigation à la voile pure, qui reprend la tradition des grands navigateurs d'avant 1940 (Slocum, Gerbault, Bernicot).

A tous ces titres, le bateau est unique et reste l'un des derniers témoignages de cette époque, le "Firecrest" de Gerbault ayant coulé en Manche.

Le gréement est classique, côte à flèche et à corne, avec un plan de voilure largement étalé dans le longitudinal.

Une particularité à signaler, le bateau est entièrement ponté, sans cockpit, pour assurer une meilleure solidité à l'ensemble et faciliter les manœuvres sur le pont.

Avec son propriétaire, J.Y. Le Toumelin, le voilier effectue un tour du monde du 19 septembre 1949 au 7 juillet 1952 puis une croisière aux Antilles de 1954 à 1955. J.Y. Le Toumelin est l'auteur de deux livres : " KURUN autour du monde " et " KURUN aux Antilles ".

Ses livres ne sont pas seulement le récit de traversées maritimes parfois héroïques, mais encore le compte rendu d'un observateur attentif et compréhensif des sociétés et des civilisations rencontrées.

En 1987, il fait don de son voilier pour le franc symbolique à la commune du Croisic.