Historique du Martroger III

"MARTROGER III", lors de son lancement en 1933 aux Sables d'Olonne (chantier "l'Espoir Sablais"), est un voilier de type Dundee à moteur auxiliaire, construit à la demande du Service des Phares et Balises pour effectuer un certain nombre de tâches : manutention, transport de charges légères et d'un volume limité, relève occasionnelle de gardiens de phare du Pilier, intervention sur certains balisages de la zone Yeu/Noirmoutier, changement et recharge des dispositifs d'éclairage sur bouées, balises et tourelles.

Par ailleurs, le bateau et ses hommes réalisaient des travaux en mer, tel que la maçonnerie des tourelles et les travaux de peinture des balises.

Ce bateau de servitude, armé par le Service des Phares et Balises entre 1933 et 1991, issu d'une collaboration technique et financière avec le Service des Ponts et Chaussés, a remplacé un voilier du nom de "MARTROGER II" trop vétuste.

Le nom du bateau provient d'une bande rocheuse aux alentours de l'Herbaudière et de la tourelle qui indique ce même rocher.

Comme tout chalutier, "MARTROGER III" peut emporter et poser quelques espars ou corps flottants en vue de les mouiller (de les ancrer).

En 1968, un treuil hydraulique a remplacé un treuil à bras.

La présence de ce dernier laisse supposer que l'appellation "baliseur" ne convenait pas très bien à ce navire qui ne disposait ni de la surface de pont, ni des dispositifs puissants de traction nécessaires à la manutention de poutrelles, d'optiques, de lourdes et volumineuses bouées avec leurs ancrages.

Le certificat de navigation ne pouvait alors être renouvelé qu'après l'exécution de réparations assez importantes sur la coque.

Vétusté du navire, manque d'équipements modernes, non disponibilité de crédits pour payer les réparations, telles sont les raisons qui ont conduit le Services des Phares et Balises à réformer "MARTROGER III".

Le navire a été alors cédé au district de Noirmoutier.

Entre 1933 et 1991, "MARTROGER III" a beaucoup changé de silhouette.

Lors de son lancement, le navire est équipé d'un bout-dehors et l'étrave est à guibre, agrémentée de sculptures.

Ces éléments ont disparu et de nombreuses modifications sont depuis intervenues :

• 1961 : le mât arrière est enlevé
• 1966 : un abris de navigation est installé
• 1977 : pose d'une barre à roue
• 1978 : le mât avant d'origine, en pin d'Orégon, est remplacé par un autre mât, lui aussi en bois
• 1981 : Le mât avant est remplacé par un mât métallique et l'abri de navigation est agrandi.

Le "MARTROGER III" a été classé monument historique le 6 septembre 1993.